jeudi 5 septembre 2013

Syrie: une frappe militaire présente un risque nucléaire


Une intervention militaire occidentale en Syrie constitue une menace pour la sécurité nucléaire de la région, a déclaré mercredi à Moscou le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch.
"Une opération militaire contre ce pays peut toucher des sites sensibles du point de vue de la sûreté nucléaire et de la non-prolifération nucléaire", a indiqué M.Loukachevitch.
"Si un engin frappe, exprès ou par hasard, le Réacteur miniature source de neutrons (MNSR) qui se trouve à Damas, cela peut avoir des conséquences catastrophiques, à savoir provoquer une pollution des territoires voisins à l'uranium hautement enrichi et aux produits de fission et rendre impossible le contrôle et la préservation des matières fissiles stockées dans ce site", a conclu le diplomate.
Cela dit, président russe Vladimir Poutine a déclaré dans la nuit de Mercredi  dans une interview à la Première chaîne de télévision russe et à l'agence Associated Presse que "la Russie n'a pas l'intention de s'ingérer dans les conflits".
"Je voudrais vous rappeler qu'à l'heure actuelle, il n'y a pas d'unités militaires russes à l'étranger, sauf la présence de deux bases russes sur le territoire de l'ex-URSS et la participation de nos soldats de la paix aux opérations mandatées par l'ONU. C'est très bien. Nous n'avons pas l'intention de nous ingérer dans les conflits", a indiqué M.Poutine.
Commentant le refus de plusieurs pays de participer à une intervention militaire en Syrie, M.Poutine a noté qu'il avait tort de croire que la communauté occidentale prenait ses décision à l'unanimité, comme c'était le cas lors des congrès du Parti communiste de l'Union soviétique.
"Il s'est avéré qu'il y a des gens qui tiennent à leur souveraineté, qui analysent la situation et ont le courage de prendre des décisions dans l'intérêt de leur propre pays et de défendre leur position. C'est très bien, cela montre que le caractère multipolaire du monde se renforce", a conclu M.Poutine.

Source: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=128863&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=33&s1=1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire