mercredi 4 septembre 2013

Syrie : Résistance cybernétique contre les envahisseurs étrangers


Après avoir ridiculisé la campagne militaro- médiatique des Etats-unis et de leurs sujets européens et arabes, les Syriens ont décidé de passer à l’offensive en créant deux  groupes de militants sur Facebook : le premier nommé  "Samidoun" (nous résistons) et le deuxième "ala ajsadina" (sur nos corps) .


Ces deux pages ,qui ont commencé à attirer de nombreux adeptes du site de réseau social Facebook,  ont défini leur but principal à savoir d’organiser un mouvement de résistance cybernétique pour  tenir face à une  agression éventuelle ».
Ainsi, le 30 Août  des militants ont lancé une campagne intitulée « Samidoun » qui a publié des messages de solidarité avec le peuple syrien , venant de l'intérieur et de l'extérieur du pays, à travers une page sur  Facebook et une chaine de communication sur YouTube.
Cette page a commencé à recevoir un nombre important de messages de solidarité et ce à peine quelques jours après son lancement.
Le coordinateur de la campagne,  Qassem Chaghouri a déclaré au quotidien libanais alAkhbar: « l'objectif principal de la campagne Samidoun est de montrer au monde, en particulier aux expatriés, que notre vie au quotidien est tout a fait normale et ce en dépit de tout ce qui se passe, nous ne vivons pas un enfer comme ils le pensent. Nous allons commencer dans les prochains jours à publier des clips vidéo sur la vie dans  les rues de Damas  et sur les marchés en Syrie. Nous pensons ainsi attirer des voix  venant de l'extérieur  pour soutenir notre campagne notamment, des Syriens expatriés, ou des dignitaires étrangers ou des artistes, voire nous envisageons également l'idée de créer des événements artistiques en collaboration avec des orchestres à Damas».
Parallèlement à Samidoun, une autre page sur Facebook a été créée  nommée "ala asjadina" qui va plus loin que Samidoun dans ses buts, puisque selon ses promoteurs, il s’agit de « former des boucliers humains pour protéger les installations militaires et civiles d’une possible agression américaine contre la Syrie » . Les militants de la page en question soulignent qu’"ils sont tout à fait conscient de leur aventure et qu'ils en assument l'entière responsabilité ».

Toujours selon alAkhbar, c’est la radio  Ninar FM qui couvre ces deux campagnes.  Dans une déclaration à la radio , la journaliste Ogarit Dandash , l'une des organisatrices de la campagne, a expliqué que « l’initiative est privée, elle provient d'un groupe de militants et d’amis , qui vise principalement à délivrer un message au monde entier à savoir que les citoyens syriens et les partisans de la Syrie  ne resteront pas les bras croisés face à une agression de la part des Américains et de leurs alliés, ne serait-ce que pour ne pas rendre service à  notre ennemi : le seul et l’unique, l'ennemi israélien ».
Le quotidien conclut que "la campagne ala ajsadina compte dans les prochains jours déclencher une série d'événements médiatiques notamment une conférence de presse prévue dans le coeur de Damas , près de la célèbre place des Omeyyades ".

Source :
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=128676

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire