mardi 3 septembre 2013

L’armée syrienne, deuxième grande armée puissante arabe

L’armée syrienne, deuxième grande armée puissante arabe IRIB- Vu de nombreuses années de luttes et de combats, l’armée syrienne bénéficie de précieuses d’expériences militaires ...

sans oublier toutes les stratégies militaires qu’elle a su acquérir, en ces derniers mois, grâce à ses amis internationaux, pour faire face aux éventuels menaces à son encontre. Il est vrai que la Syrie se voyait toujours menacé par ses voisins, plus puissants que lui-même. La Turquie, l’Irak et Israël se montraient toujours des rivaux régionaux de la Syrie, d’où la disponibilité et l’état d’alerte - peut-on dire perpétuelle ?- de l’armée syrienne. La première expérience militaire des Syriens date de leur combat en 1920 contre les forces françaises. Dès lors les Syriens ont lutté, de 1948 à 1973,  à trois reprises, de façon directe et une fois de façon indirecte, avec les forces israéliennes. En 1948, 1967 et 1973 les forces syriennes sont entrées en conflit avec les sionistes tandis qu’au cours de la guerre civile au Liban, les militaires syriens ont su vaincre, en 1982, lors de l’opération dite « la libération de Beyrouth », les paramilitaires et phalangistes soutenus par le régime sioniste. Les forces syriennes ont aussi participé à l’opération de libération de Koweït, par les forces de la Coalition pour se distinguer comme l’une des plus actives forces militaires du Moyen-Orient. L’armée syrienne dispose de cinq parties : un département administratif, la force terrestre, la force aérienne, la force navale et le service de renseignements militaires.La force terrestre de l’armée syrienne compte 200.000 effectifs entraînés et 300.000 soldats. La force navale s’est déployée, avec 10.000 effectifs et 25 bateaux de guerre dans trois ports d’al-Baidha et Tartous et de Banias tandis que le quartier général de ses forces se situe dans le port de Lattaquié dans l’ouest de la Syrie.Quant à la force de l’Air, elle s’est mise au jour en 2001 avec l’achat de 40 avions de guerre MIG-29, Sokho-22 et MIG-31. Plus de 40.000  personnes travaillent dans ce secteur sans compter les 10.000 forces de réserve dont dispose cette force.Il est vrai que la force de l’Air syrienne compte parmi les points forts de l’armée syrienne, vu toute sorte de systèmes sophistiqués antibalistiques et anti-aériennes que Damas a déjà achetés à ses alliés pour renforcer cette force face aux forces aériennes turque et israélienne.Après le début des violences en Syrie, l’armée syrienne a joué le rôle principal dans la confrontation aux terroristes et aux miliciens. Au mois d’août 2012, l’armée syrienne a organisée un grand manœuvre terrestre, aérien et maritime au cours duquel, elle a testé quelques missiles de moyenne-portée dont « Golan-2 » et « Tashrin », pour montrer sa puissance balistique aux ennemis.Les récentes menaces américaines ont mis l’armée syrienne devant une grande épreuve importante. Les responsables syriens parlent de la disponibilité de l’armée à se défendre tandis que les rapports affirment la livraison, ces derniers mois, à l’armée syrienne, de nouveaux armes et équipements dont des missiles de longue-portée et des systèmes de défense côte/mer.Une réponse syrienne à l’attaque éventuelle américaine peut bien prouver la différence de cette armée avec les autres armées et forces militaires arabes de la région !

 

Source : http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/273132-l%E2%80%99arm%C3%A9e-syrienne,-deuxi%C3%A8me-grande-arm%C3%A9e-puissante-arabe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire