lundi 9 septembre 2013

G20 de Saint-Petersbourg : Barak Obama pert son sang-froid, face à la détermination tranquille des Russes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire