mardi 20 août 2013

Suède : elles mettent le voile pour protester contre les agressions anti-Islam


Vendredi dernier à Stockholm, une femme qui attend un bébé a été la cible d’une violente agression. Son seul tort ? Porter le hijab, ce voile dissimulant les cheveux et donnant de l’urticaire à tous les haineux pathologiques du moment.

L’agression

Aucun suspect n’a encore été arrêté mais le passage à tabac d’une jeune musulmane enceinte a ému et révolté de nombreux Suédois. Chose compréhensible au vu de la violence des faits. En effet, l’assaillant aurait attaqué la victime , lui aurait crié que les gens comme elle n’ont rien à faire là -entre autres injures racistes-, l’aurait assommée en frappant sa tête contre une voiture et lui aurait déchiré son hijab. La jeune femme a ensuite été conduite en ambulance à l’hôpital.

La réaction

Suite à cela, un mouvement de protestation a vu le jour : « Hijabuppropet » (traduisez littéralement Hijab-pétition). Sur les réseaux sociaux et dans la presse, les initiateurs du mouvement, dont Foujan Rouzbeh et Nabila Abdul Fattah (photo ci-dessus) réclament une vraie sécurité pour les femmes voilées, dénoncent la généralisation d’actes islamophobes et de harcèlements à caractère anti-musulman et souhaitent voir les politiciens protester et prendre des mesures concrètes contre ces crimes haineux.

La mobilisation

Lundi, les Suédoises, toutes confessions confondues -qu’elles soient athées, chrétiennes ou autre- étaient appelées à porter le foulard le temps d’une journée, en signe de protestation contre les agressions et de solidarité envers les victimes, dont la seule faute est d’assumer leur choix religieux. Ainsi a-t-on pu voir des actrices, des femmes politiques, et des citoyennes lambda revêtir l’habit de pudeur au moins pour quelques heures, ou le temps d’une photographie postée symboliquement sur Tweeter (hashtag #hijabuppropet).



Photo ©Ola Gäverth/Sveriges Radio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire