vendredi 23 août 2013

Liban : Raid israélien visant une position d’un groupe palestinien



L'armée de l'air de l’occupation israélienne a mené un raid aérien contre une position d'un groupe palestinien au sud de Beyrouth.

Le raid qui n’a pas fait de victimes a visé un centre appartenant au Front Populaire de la Libération de la Palestine-Commandement général à Naamé, a affirmé le FPLP-CG.

Le porte-parole du FPLP-CG, Ramez Moustapha, a affirmé que "vers
04H00 (01H00 GMT), l'aviation israélienne a lancé un obus sur la vallée de
Naamé, sans faire ni victimes, ni dégâts". Mais il a démenti tout lien entre son groupe et le tir de roquettes sur l'entité sioniste la veille.

"Le FPLP-CG n'a rien à voir avec l'affaire des roquettes. Au contraire,
nous estimons que le timing de ces roquettes est assez suspect, il y a des
points d'interrogation", a-t-il dit dans un appel téléphonique avec l'AFP.

"Les Israéliens tentent tout le temps de semer la dissension entre
Palestiniens et Libanais", a-t-il ajouté.

Auparavant, l’armée d’occupation avait annoncé avoir "ciblé un site terroriste situé entre Beyrouth et Saïda en réponse aux quatre roquettes lancées sur le nord d'Israël hier".

L'attaque a été revendiquée sur Twitter par un responsable des Brigades Abdallah Azzam, un groupe lié à Al-Qaïda qui avait déjà revendiqué des attaques similaires contre l’entité sioniste en 2009 puis 2011.

"Les Brigades Abdallah Azzam ne se trouvent pas à Naamé", a précisé le
porte-parole du FPLP-CG.

L'armée israélienne "tient le Liban et les forces armées libanaises comme les institutions pour responsables de cette attaque", avait indiqué un précédent communiqué de l'armée d’occupation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire