jeudi 15 août 2013

L’EIIL d’al-Qaïda exécute deux enfants chiites de Noubbol et Zahra


La milice d’Al-Qaida l’Etat islamique en Irak et au Levant a exécuté deux jeunes adolescents chiites syriens.
Dans la vidéo de leur liquidation postée sur la Toile , les deux jeunes garçons sont taxés de « Chabbihas du régime » (les voyous du régime), (terme employé pour tous ceux qui soutiennent le pouvoir en Syrie).
Ils avaient été kidnappés des deux localités Noubbol et Zahra situées au nord d’Alep et qui font l’objet d’un embargo très sévère depuis plus d’un an.
Les otages de Lattaquié
Les premières images des habitants des villages de Lattaquié qui ont été kidnappés par les miliciens d’Al-Qaïda, la semaine passée ont été postées sur le site syrien Syrian Truth qui précise les avoir obtenues de sources proches des miliciens de la coalition.

Dans la vidéo, la parole est donnée a l’une des otages qui a précisé que leur nombre s’élève à 105, et sont originaires des villages de Hanbouché, Ramsé, Barouda. Elle a signalé qu’ils ne seront libérés qu’en échange des prisonniers chez les pouvoir syrien. L’un des miliciens, un étranger de par son accent a lui aussi réitéré cette revendication.
Le 9 aout dernier, quelques 263 syriens avaient été kidnappés de dix villages alaouites situés sur les hauteurs de Lattaquié, dont 145 femmes et enfants.
La vidéo dont une partie a été diffusée sur la chaine de télévision qatarie AlJazira n’a pas été localisée géographiquement mais il se peut que les images aient été prises du côté de la région Salma à Haffé, dans la province de Lattaquié et se trouve la cellule d’opération de milices turcomanes et étrangères dirigées par le chef de l’Armée syrienne libre Selim Idriss qui l’a d’ailleurs visitée la semaine passée. Selon Syrian Documents, cette region a fait l’objet d’un raid aerien au cours duquel il y a eu des tuees et des blessees dans les rangs des miliciens.
Alors que dans la ville de Homs, 9 miliciens ont egalement peri dans un piollnnage des forces gouvernementales.
Des Toys occidentaux distribués par Al-Qaïda
Dans la ville d’Alep, les miliciens qaïdistes tentent d’amadouer la population aleppine qui a toujours été hostile à l’insurrection et affiche toujours une résistance a leur présence. À l’occasion de la fête d’al-Fitr, ils ont effectués des cérémonies durant lesquelles des chants d’Al-Qaïda ont été diffusés et des jouets ont été distribués aux enfants.
Or constate le quotidien américain The Washington Post, curieusement, les jouets qui ont été offerts relèvent de la cultureoccidentale, des Spider Man et des Télétubbies, dont leur héros Tinky Winky.
Portant un sac à la main, ce dernier est un personnage d’une série télévisée produite dans les années 90 du siècle dernier par la BBC pour familiariser les enfants à l’homosexualité.
Selon le journal américain «  le lien entre Al-Qaïda et télétubbies constitue une évolution étrange mais devrait faire partie d’un sérieux nouvel épisode sanguinaire».
« Al-Qaïda tente en Syrie d’éviter les erreurs commises en Irak où la population a une véritable aversion à son égard », a écrit le journal.
Les experts chimiques bientôt en Syrie
Mercredi, le gouvernement syrien a donné son feu vert aux modalités proposées pour la mission d'inspection de l'ONU sur les armes chimiques et le départ des experts onusiens est "imminent".
   Selon un communiqué de son porte-parole, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon "se réjouit d'annoncer que le gouvernement syrien a formellement accepté les modalités essentielles" pour assurer la sécurité et l'efficacité de cette mission. "Le départ de l'équipe (d'experts) est désormais imminent".
  
   Il réaffirme également qu'une telle enquête peut servir de "dissuasion" contre l'utilisation d'armes chimiques dans le conflit syrien et "qu'une telle utilisation par l'un ou l'autre camp en n'importe quelles circonstances serait un crime odieux".

Source: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=125552&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire