dimanche 18 août 2013

Golan: des roquettes sur les colonies, Israël détruit une position syrienne

La colonie de Neve Ativ au Golan occupéL'armée israélienne a détruit samedi une position syrienne après des tirs d’obus sur une colonie israélienne au Golan occupé, a révélé le site du journal israélien Maariv, dans une version différente de celle du porte-parole de l’armée israélienne qui a évoqué des représailles après des tirs d'obus syriens sur la partie du plateau du Golan occupée.
Selon le Maariv, les tirs syriens contre cette colonie sont devenus une chose courante et les colons ont été obligés de passer la nuit de samedi à dimanche dans les abris après une salve de roquettes qui s’est abattue sur la colonie Kicht. 
«  Dans la journée, trois obus syriens sont tombés sur des positions israéliennes. Les militaires israéliens ont alors "mené une frappe localisée, ciblant l'origine des tirs (syriens). Un impact a été confirmé", rapporte l’AFP citant toujours le porte-parole.
  
Selon la radio militaire, l'attaque israélienne a détruit une base militaire syrienne.
  
Une source au ministère israélien de la guerre a indiqué que ces représailles interviennent après qu'Israël a porté plainte auprès de la Force des nations unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD), qui surveille le respect du cessez-le-feu entre Israël et la Syrie depuis 1974.
Toujours selon le porte-parole de l’armée, « sept Syriens blessés ont été transportés samedi en Israël pour y être soignés » élevant leur nombre à 15 depuis 2011.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire