mercredi 7 août 2013

Complot déjoué contre le Venezuela


Lors d’un entretien à Telesur, le ministre vénézuélien de l’Intérieur, Miguel Rodriguez Torres, a donné plus de détails sur la tentative de déstabilisation et d’invasion du pays qui a été déjouée le 24 juillet.
L’affaire avait été révélée au public par le président de l’Assemblée nationale, Diosdado Cabello, lors d’une séance spéciale du parlement, le 25 juillet.
Selon le ministre, le complot prévoyait d’assassiner le président Nicolas Maduro, de faire entrer 800 mercenaires de Colombie et de provoquer des troubles au sein des forces armées durant une semaine, de manière à justifier une intervention militaire internationale.
Les chefs du complot étaient l’ancien président colombien Álvaro Uribe (administrateur du groupe News Corporation de Rupert Murdoch) et l’ex-putschiste hondurien Roberto Micheletti (parlementaire à vie). Le financement principal était assuré par le promoteur immobilier de Miami Eduardo Macaya. La direction des opérations revenait à l’inévitable Luis Posada Carriles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire