mercredi 24 juillet 2013

Syrie : une guerre en sous-sol


Une véritable guerre de tunnels se déroule depuis quelque temps entre les terroristes de l'Armee syrienne libre (ASL) et leurs complices d'une part et les soldats de l'armée arabe syrienne (AAS) de l’autre.
Selon Al Alam, la télévision iranienne arabophone, les terroristes excavent des centaines de mètres de tunnels pour se déplacer loin des regards de l’armée régulière qui se devrait les localiser et les détruire. Ces passages souterrains sont devenus d'ailleurs le théâtre de très violents affrontements surtout dans des localités ou des villages dont le sol ne prête pas à l'excavation.
4 tunnels ayant été découverts à Homs, la longueur de l'un d'entre eux est de 1000 m.Selon une source militaire syrienne qui s’est confié au quotidien arabophone londonien Al Qods Al-Arabi, « une véritable guerre sous-terraine se déroule en Syrie, une guerre à laquelle il faut donner le nom de guerre des renseignements car les services secrets syriens sont actifs 24 heures sur 24 pour localiser ces tunnels où les terroristes sont retranchés ».
« L’armée syrienne vient de se doter de nouveaux senseurs, capables de détecter le moindre mouvement sous terre ou la moindre fouille et pourtant, le nombre de ces senseurs n'est pas suffisant. Mais la guerre des tunnels la plus féroce a lieu à Daraya au sud-ouest de Damas et plus particulièrement à Jobar, Qaboune, et à Daré à l'est de Damas », poursuit la source.
À Douma aussi, les terroristes affrontent les soldats sous terre et de manière particulièrement acharnée. En effet " ces rats" se sont piégés dans ces voies sous-terraines depuis que l'armée a défait les miliciens dans les localités de la Ghouta orientale. Le point le plus lointain du pays où "les rats" creusent des tunnels se trouve à proximité de Mazzé, non loin de l'aéroport militaire où le renseignement de l'armée syrien a rapporté des travaux de fouille.
Selon des informations, les terroristes obligent leurs otages à participer aux travaux de creusement dans le but de lancer l’assaut contre l'aéroport militaire de Mazzé.

Source: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=122373&cid=18&fromval=1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire