lundi 17 juin 2013

Il ne faut pas soutenir des personnes qui dévorent les organes de leurs ennemis

La Russie ne viole aucun de ses engagements internationaux en livrant des armes aux autorités syriennes et recommande aux autres pays de respecter les normes du droit international, a déclaré dimanche soir à Londres le chef du Kremlin Vladimir Poutine.
"Je veux attirer votre attention sur le fait que la Russie livre des armes au gouvernement légitime de la Syrie en stricte conformité avec les normes du droit international, et nous appelons tous nos partenaires à agir de la même façon", a indiqué le président russe lors d'un point presse à l'issue de ses négociations avec le premier ministre britannique David Cameron.
"Je crois que tout le monde sera d'accord sur le fait que ça ne vaut pas la peine de soutenir des personnes qui non seulement tuent leurs ennemis, mais dévorent aussi leurs organes. Est-ce que vous voulez soutenir de telles personnes en leur fournissant des armes?", a demandé le dirigeant russe.
Les Etats-Unis et Israël expriment régulièrement leurs préoccupations face aux éventuelles livraisons de batteries antimissiles russes S-300 au régime de Damas. Pour sa part, Moscou déclare que tous les armements que la Russie livre en Syrie sont exclusivement défensifs et ne peuvent pas servir à réprimer l'opposition armée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire