mercredi 29 mai 2013

"Renforts du Hezbollah" et de Damas pour une "opération d’envergure" à Qousseir

Syrie/ Qoussair Le Hezbollah  et les forces spéciales de la garde républicaine syrienne, les mieux entraînées des troupes syriennes, ont envoyé des renforts vers Qousseir pour prendre le dernier carré de cette ville défendu avec acharnement par les groupes takfiris, selon le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), basé et soutenu par Londres.
Le Hezbollah, "ainsi que les forces spéciales de la garde républicaine qui sont les mieux entraînées de l'armée syrienne ont envoyé des renforts à Qousseir", a indiqué Rami Abdel Rahmane.
Comme le Hezbollah, les unités spéciales de la garde républicaine sont entraînées à la guérilla urbaine, selon lui.
"Les préparatifs montrent qu'ils préparent une opération d'envergure", ajoute Abdel Rahmane.
Mercredi matin, la ville était la cible de bombardements aériens, "notamment sur le nord et l'ouest de la ville" (où sont retranchés les groupes takfiris), selon Abdel Rahmane.
"Si Qousseir tombe aux mains du régime, cela sera un coup dur pour les rebelles car la frontière libanaise, par laquelle transitent les armes, leur sera fermée", explique M. Abdel Rahmane.
"Si Qousseir n'était pas stratégique, les rebelles ne se seraient pas battus jusqu'à la mort et le régime et le Hezbollah n'auraient pas mis tout leur poids", ajoute-t-il.
"Une chute de Qousseir sera aussi un revers moral pour les insurgés" qui combattent depuis plus de deux ans les troupes syriennes, ajoute le directeur de l'OSDH.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire