jeudi 23 mai 2013

Israël se prépare à des manœuvres sans précédent

Dimanche prochain , l’entité sioniste se prépare à des manœuvres sans précédent  pour tester l'état de préparation du front intérieur : manœuvres qui consistent à  face à une guerre générale où tous  les centres résidentiels du front intérieur seront sous le feu de milliers de missiles, a rapporté le quotidien libanais asSafir.
Selon des sources israéliennes , « ces manœuvres revêtent  une importance primordiale aujourd'hui dans le cadre des menaces croissantes échangées entre Israël et la Syrie » , et des tensions exacerbées sur le front du Golan syrien occupé.
Ce qui est à noter  c’est que « pour la première fois ces manœuvres ont été baptisées Orf Etan 1 et consistent  à préparer les grandes villes d'Israël à non pas une attaque de missiles mais à quand cela se produira ».
Les manœuvres Orf Etan 1 ont lieu sur la base d’un scénario très dangereux impliquant des milliers de roquettes, y compris des missiles non conventionnels, frappant  les villes et les zones résidentielles et des installations stratégiques en Israël.
Autrement dit ces manœuvres consistent à faire face à une attaque de milliers de missiles  venant  de plusieurs fronts en même temps, soit de la Syrie, du  Liban et de la bande de Gaza. A souligner que ces exercices étaient  initialement prévues il ya trois semaines mais ont été reportés en raison des tensions avec la Syrie. Et donc,  Dimanche prochain le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu compte annoncer le début de ces manœuvres dans le cadre de la semaine d'urgence nationale.
Selon le plan,  entre lundi et mercredi,  la population israélienne  est appelée à participer à ces manœuvres  aussitôt les sirènes déclenchées  en allant se réfugier dans les abris souterrains. 
Le Lundi à midi, les  sirènes d'alerte se déclencheront et les opérations d’évacuation seront executées dans les établissements scolaires, les lieux de travail et les institutions des autorités locales.
Toujours le Lundi, mais le soir, les sirènes retentiront à nouveau   pour tester l'état de préparation des familles dans leurs maisons. Le réseau internet sera utilisé en collaboration avec le ministère de l'Éducation pour s’assurer si les étudiants ont rejoint leurs familles et ont réussi à s’abriter.
Pour la première fois,  l’entité sioniste testera tous ses systèmes d’alarmes à travers les cellulars, les réseaux sociaux et les chaînes de télévision et de radio. La zone des manœuvres sera  Tel-Aviv le gouvernement participera dans son ensemble.
Toujours selon asSafir, les manœuvres consistent à faire face à des missiles  non conventionnelles qui vont  tomber sur des écoles et des lieux à  Nazareth et Safad, aussi à secourir des blessés  dans une usine et une prison.
La Knesset sera exposée également aux missiles non conventionnels de même qu’un hôpital de Jérusalem et un grand incendie dans les forêts du Mont Carmel.
Le commandant en chef du front intérieur le général Iyak  Eisenberg a déclaré : «il nous est demandé de faire face à une grande quantité de missiles. L’ennemi dispose de missiles de longue portée  avec des ogives aux des volumes substantiels pesant des centaines de kilogrammes. Il ne fait aucun doute que le front intérieur israélien connaîtra une expérience jamais vécue dans le passé, le front  être solide pour permettre au commandement général de prendre des décisions », ajoutant que« les jours ne seront pas faciles, mais les capacités d'Israël de destruction doublent des dizaines de fois celle de  nos ennemis, je conseille nos voisins qui s’échauffent de reconsidérer leurs mouvements ».
Selon le général Eisenberg, le «défi réside dans la menace chimique et donc nous serons contents à ce que nos citoyens ne soient pas exposés au risque d’une arme chimique ».
Et de conclure : « Nous nous préparons à  faire face à l’ouverture de  multiples fronts et nous savons que l’ennemi  jouit d’une véritable capacité opérationnelle pour frapper le front intérieur israélien, d’où ces manœuvres. Elle est révolue  l'ère des privilèges où les affrontements se concentrées à l’avant alors qu’à l'arrière le front est calme. Désormais, le front intérieur  connaîtra  quelque chose d'autre et nous avons déjà eu l’occasion de l’expérimenter  durant  la seconde guerre du Liban »..


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire