jeudi 4 avril 2013

Corée du Nord: Approbation d’une frappe nucléaire contre Washington

Source:http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=105169&frid=20&seccatid=38&cid=20&fromval=1#110314
Corée du Nord: Approbation d’une frappe nucléaire contre Washington
L’équipe du site
Corée du Nord: Approbation d’une frappe nucléaire contre WashingtonLa Corée du Nord a annoncé l’approbation d’un projet d'opérations militaires contre les Etats-Unis, y compris par d'éventuelles frappes nucléaires.
Dans un communiqué cité jeudi par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, l'état-major général de l'armée nord-coréenne déclare informer officiellement Washington que les Américains seront "écrasés" par des "moyens de frappe nucléaire".
"L'opération impitoyable" des forces nord-coréennes "a été définitivement examinée et ratifiée", affirme l'armée, selon qui une guerre pourrait éclater "aujourd'hui ou demain".
"Les Etats-Unis feraient mieux de réfléchir sur la grave situation actuelle", ajoute-t-elle, jugeant que les vols de bombardiers B-52 et B-2 américains au-dessus de la Corée du Sud étaient à l'origine de l'aggravation de la crise.
La Corée du Nord aurait déplacé un missile de moyenne portée (renseignement)
Entre-temps, l'agence de presse sud-coréenne Yonhap et le quotidien japonais Asahi Shimbun ont parallèlement rapporté que le Nord semblait avoir positionné sur ses côtes est une batterie de missiles Musudan à moyenne portée (3.000 km).
Selon des sources de renseignement militaire citées par Yonhap, le Nord pourrait tirer un missile le 15 avril, anniversaire de la naissance du fondateur du régime communiste, Kim Il-Sung, mort en 1994.
"Les services de renseignement sud-coréens et américains ont recueilli des indications selon lesquelles le Nord a déplacé vers sa côte orientale un appareil qui semble être un missile de moyenne portée", a fait savoir à l'agence une source anonyme au sein du gouvernement sud-coréen.
D'après des experts, il pourrait s'agir d'un missile balistique de type Musudan, qui a été montré par la Corée du Nord lors d'un défilé militaire tenu en octobre 2010. Le rayon d'action de ce missile est évalué à au moins 3.000 kilomètres.
Le missile aurait pu être transporté par train, mais aucune information le confirmant n'est encore disponible. Selon l'interlocuteur de l'agence, les services spéciaux sud-coréens comme américains suivent de près les déplacements de l'objet.
Pyongyang est en mesure de frapper en Corée du Sud et au Japon où sont respectivement stationnés 28.500 et 50.000 militaires américains.
Déploiement d'une batterie antimissile sur Guam
Peu avant cette annonce de l'armée nord-coréenne, diffusée mercredi après-midi aux Etats-Unis, le Pentagone a annoncé l'envoi "dans les prochaines semaines" d’une batterie antimissile THAAD sur l'île de Guam.
Près de 6.000 militaires américains sont basés à Guam, territoire américain de l'archipel des Mariannes, ainsi que des sous-marins et bombardiers B-52 qui ont conduit ces dernières semaines des vols au-dessus de la Corée du Sud.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire