mercredi 27 mars 2013

Les pays arabes ont "le droit" d’armer l’opposition syrienne (sommet de Doha)

Source:http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=103640&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1
Les pays arabes ont "le droit" d’armer l’opposition syrienne (sommet de Doha)
L’équipe du site
Les pays arabes ont La Ligue arabe a affirmé "le droit" de chacun de ses Etats membres d'apporter une aide militaire à la rébellion syrienne, selon une résolution de son sommet réuni mardi à Doha.
Un responsable de la Ligue arabe, les dirigeants qui poursuivaient leur réunion à Doha, ont adopté ce texte. L'Irak et l'Algérie ont émis des réserves alors que le Liban s'est distancié de cette résolution.
Dans cette résolution, les participants au sommet soulignent "l'importance des efforts déployés en vue d'un règlement politique qui constitue une priorité".
Mais ils ajoutent que "chaque Etat membre a le droit d'apporter, selon sa volonté, tous les moyens d'autodéfense, y compris militaire, pour soutenir la (soi-disant) résistance du peuple syrien et de l'Armée syrienne libre (ALS)".
Les participants au sommet ont confirmé dans leur résolution "l'octroi à la Coalition nationale de l'opposition syrienne le siège de la République arabe de Syrie à la Ligue arabe, dans ses organisations et conseils spécialisés jusqu'à l'organisation d'élections et la formation d'un gouvernement" dans ce pays.
Ils ont affirmé que cette Coalition était "le représentant légitime et unique du peuple syrien et l'interlocuteur principal de la Ligue arabe", et invité les organisations régionales et internationales à reconnaître la Coalition comme "le représentant légitime" des Syriens.
Le sommet a en outre appelé à la tenue d'une conférence internationale sur
la reconstruction de la Syrie, à convoquer "dans le cadre des Nations unies" à
une date à convenir ultérieurement, selon la déclaration finale.
Attentat suicide à Damas: au moins trois morts   
un attentat suicide a frappé Damas et une écolière tuée à BaramkéEt puis, au moment où la Ligue appelait les pays arabes à armer l’opposition, plusieurs obus sont tombés dans le quartier de Baramké, dans le centre-ville de Damas, faisant 4 morts, dont une écolière, et cinq blessées, selon Sana.
Un attentat suicide à la voiture piégée a également frappé mardi un secteur du nord de Damas faisant au moins trois morts et plusieurs blessés, selon l'agence officielle Sana et l’OSDH basé à Londres.
"Un terroriste a fait exploser une fourgonnette piégée dans le quartier de Roukneddine, faisant au moins trois morts et plusieurs blessés", a indiqué l'agence.
La télévision officielle a précisé que l'attentat avait eu lieu près d'un centre d'approvisionnemment de l'armée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire