dimanche 31 mars 2013

Les Palestiniens commémorent la journée de la Terre

Source:http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=104429
Les Palestiniens commémorent la journée de la Terre
L’équipe du site
Les Palestiniens des territoires palestiniens de 48 et de 67 marquaient samedi, à travers des rassemblements, le 37e anniversaire de la "Journée de la terre" qui commémore chaque 30 mars l'assassinat par Israël en 1976 de six palestiniens qui manifestaient contre la confiscation de 26 hectares de terre palestiniennes. 
Sakhine : AlJazira bannie
Dans la ville de Sakhnine, un important rassemblement s’est tenu, comprenant en tête les parents et proches des martyrs, ainsi que les dirigeants politiques et les dignitaires religieux. Le slogan de cet année a été : « Nous resterons sur cette terre tant qu’il y aura du thym et des olives ».
L’équipe télévisée de la chaine qatarie AlJazira a fait l’objet d’une attaque par des manifestants, qui lui en veulent sa couverture biaisée des évènements syriens. «  Jazira dehors, la Syrie restera libre », ont scandé des manifestants, poussant le correspondant de la chaine à prendre la fuite.
Khodr : une Jeep renversé
Dans la localité de Khodr, dans le sud de Bethléem, de violents affrontements ont éclaté entre les manifestants palestiniens et les soldats sionistes. Selon le Centre Palestinien d’Information (CPI), une jeep militaire israélienne qui a tenté de prendre d'assaut le lieu où les jeunes hommes palestiniens se trouvaient, a été prise dans un jet intensif des pierres, ce qui a conduit à son dérapage puis son renversement au centre du village.
Après cet incident, d’importantes forces de l'armée d’occupation sont arrivées sur les lieux, tirant  les balles en métal et des gaz lacrymogène.
Beit Lahia : des pierres contre les soldats
 Dans le nord de la bande de Gaza, des dizaines de personnes se sont rassemblées dans la ville de Beit Lahiya, tandis que dans le sud, des manifestants de la localité de Khan Younès ont planté des oliviers.
Sami Abou Zouhri, un porte-parole du mouvement Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, a indiqué aux protestataires de Khan Younès que son mouvement "allait poursuivre sa résistance pour libérer toute la Palestine" et "allait continuer à frapper en Israël".
 Toujours dans le sud de la bande de Gaza, à Rafah, quelque 500 Palestiniens ont manifesté, certains lançant des pierres sur les soldats israéliens qui ont riposté par des tirs à balle réelle.
  "Des dizaines de Palestiniens (ont déclenché) une émeute près de la barrière de sécurité dans le sud de la bande de Gaza, jetant des pierres sur les soldats" israéliens, a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'armée israélienne, selon l’AFP.
Nous ne renoncerons à aucun pouce
Vendredi, le président du gouvernent de Hamas dans la bande de Gaza avait renouvelé les constantes palestiniennes: «la commémoration de la journée de terre cette année porte plusieurs messages, dont le premier que le peuple palestinien partout dans le monde entier ne renoncera pas à la terre ni ne négociera sur elle, parce qu'elle est l'essence du conflit avec l'occupation ».
« Nous confirmons que la Palestine est une terre arabo-islamique et que la journée de la terre est l'un des éminents monuments dans l'histoire de notre Djihad et notre résistance pour la terre de la Palestine et les lieux saints", a, également précisé Haniyeh.
Cisjordanie: les arbres arrachés   
Par ailleurs, une vingtaine de Palestiniens comprenant notamment le Premier ministre Salam Fayyad, ont planté des arbres sur le site d'un projet de colonie entre la Cisjordanie et Jérusalem-Est occupées.
Mais les autorités de l’occupation ont dispersé le rassemblement et arraché les arbres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire