vendredi 1 mars 2013

Le grand Moufti de La Mecque, Zayni Dahlan, déclare mécréants les wahabites (+ 9 Vidéos)

Source:http://stcom.net/news/?p=10724

Le grand Moufti de La Mecque, Zayni Dahlan, déclare mécréants les wahabites (+ 9 Vidéos)

Le Shaykh Sayyid Ahmad Zayni Dahlan
Le Shaykh Sayyid Ahmad Zayni Dahlan
Parmi les plus grands savants qui ont écrit au sujet de la secte wahhabite et qui ont dévoilé leur sombre histoire, il y a le Shaykh Ahmad Ibnou Zayni Dahlan, le moufti des chafi^iyy à la sainte Mecque (1231-1304 h * 1886-1959 c). Il s’agit de Ahmad fils de Zayni fils de Ahmad Dahlan, le Mecquois, du Madh-hab chafi^iyy. Il était spécialiste de la Chari^ah, de la grammaire et de l’histoire ainsi que d’autres domaines. Il a apporté sa contribution à de nombreuses sciences. Il était le Moufti des maîtres chafi^iyy à la ville Sainte de la Mecque, surnommé Chaykhou l-’Islam. Il naquit à la Mecque en 1231 de l’Hégire (1886 de l’ère chrétienne) et décéda à Médine en 1304 de l’Hégire (1959 de l’ère chrétienne) à l’âge de 73 ans.
RÉCIT DES GENS DE TA’IF ET CE QU’ILS SUBIRENT DE LA PART DES WAHABITES
Extrait du livre : ‘Oumara’ou l-Baladi l-Haram.
Auteur : As-Sayyid Ach-Chaykh Ahmad bin As-Sayyid Zayni Dahlan, Le moufti des chafi^iy à la sainte Mecque . (1231-1304 h * 1886-1959 ). [^Abdou llah] Al-Bouwayhit (un des chefs des wahhabites, espion à solde) est sorti [de Ta'if] pour leur procurer la garantie de paix de la part de ^Outhman [Al-Madayfiy] et de Salim bin Chakban et voilà qu’un tireur des gens de Ta’if, sur un minaret, lui tiré une balle qui a causé sa mort et son péril.Maison d’édition : Ad-Darou l-Mouttahidah li n-Nachr.Pages : 297-298 :
Lorsqu’ils entrèrent dans At-Ta’if, ils se livrèrent à une tuerie générale des gens, les adultes et les jeunes, ceux qui sont commandés comme ceux qui commandent, les notables et les gens du commun. Ils égorgèrent même le nourrisson sur la poitrine de la mère ; ils montaient dans les maisons, faisaient sortir ceux qui s’y réfugiaient et les tuaient. Ils trouvèrent un groupe qui étudiait le Qour’an et les tuèrent du premier au dernier.http://croyancesunnite.wordpress.com/2010/12/22/ஐ۩۞۩le-moufti-des-chafiiy-a-la-sainte-mecquele-chaykh-ahmad-ibnou-zayni-dahlan-devoile-la-realite-de-la-secte-wahabite-qui-se-cache-lachement-sous-l’appellation-de-sa/

Le grand Moufti de La Mecque, Zayni Dahlan, déclare mécréants les wahabites

Le grand Moufti chafi^iyy de la sainte Mecque et descendant du Prophète a l’époque de l’apparition des wahhabites a clairement déclaré mécréants les wahhabites qui se cachent de nos jours sous appellation de Salafi.
Le Shaykh Sayyid Ahmad Zayni Dahlan a écrit dans son livre « Fitnatou l-Wahhabiyyah » :
Dont voici le livre en langue arabe en pdf .
Retrouvez ici en anglais un aperçu du livre « Fitnatu-l-Wahhabiyyah« -de Shaykh Zayni Dahlan, le Moufti de la Mecque* « Fitnatu-l-Wahhabiyyah-An Essay about the Wahhabi Crimes against Islam and against Muslims »
Le Chaykh Sayyid Ahmad Zayni Dahlan a dit dans ce livre  :
ونظروا
إلى عقائدهم فوجدوها مشتملة على كثير من المكفرات، فبعد أن أقاموا البرهان
عليهم كتبوا عليهم حجة عند قاضي الشرع بمكة تتضمن الحكم بكفرهم بتلك
العقائد ليشتهر بين الناس أمرهم، فيعلم بذلك الأول والآخر، وكان ذلك في
مدة إمارة الشريف مسعود بن سعيد بن سعد بن زيد المتوفى سنة خمس وستين
ومائة ألف، وأمر بحبس أولئك الملحدة
حبسوا
Traduction :
Ils [c'est-à-dire les savants musulmans] examinèrent leur croyance [c'est-à-dire la croyance des wahhabites] et virent qu’elle était remplie de mécréances.
Ainsi, après avoir manifesté des preuves contre eux, ils écrivirent à leur encontre des arguments à l’attention du juge religieux de la Mecque. Ce dernier certifia leur état de mécréance pour faire connaître les sujets de leur égarement aux gens, et pour que les gens de leur époque et des générations futures le sachent. Tout cela eut lieu durant l’émirat du Charif Mas^oud bin Sa^id bin Sa^d, décédé en 1165 H (1751)
* Il ordonna d’arrêter ces mécréants et ils furent donc appréhendés.
http://www.hakikatkitabevi.com/arabic/19-vahhabiyya.pdf
www.hakikatkitabevi.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire