dimanche 24 mars 2013

Hezbollah: Obama un "simple fonctionnaire de l’entité sioniste"

Source : http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=102979&cid=18&fromval=1

Le Hezbollah a qualifié de « simple fonctionnaire de l’entité sioniste » le président américain Barack Obama qui a effectué mercredi une visite en Palestine occupée.
« La visite du président américain en Palestine occupée vient couronner une période de collaboration étroite avec l’entité sioniste et soutenir l’entité sioniste et ses politiques belliqueuse à l’encontre de la Palestine, des Palestiniens et des peuples de la région » a indiqué le Hezbollah dans un communiqué publié dans la nuit de jeudi à vendredi.
« Il s’est avéré du discours d’Obama qu’il ne tient pas compte des gouvernements arabes et islamiques, et ignore les droits les plus élémentaires du peuple palestinien, et s’engage totalement à adopter le projet sioniste en Palestine, en imposant ses conditions et ses diktats sur les Arabes. Obama veut que les Arabes acceptent un Etat strictement juif dans la région et entament une normalisation complète avec lui. Alors qu'il ne s’est même pas intéressé aux droits légitimes des palestiniens, tel que le retour des réfugiés, le statut de la ville de Jérusalem, l’arrêt de la colonisation et la judaïsation totale des lieux saints islamiques et chrétiens », poursuit le Hezbollah.
« Obama est apparu comme un simple fonctionnaire de l’entité sioniste, et non pas comme le plus haut responsable d'un Etat indépendant que sont les Etats-Unis. En outre, pour plaire à l'entité ennemie, il s'en est pris à la résistance en appelant le monde à considérer l'une de ses principales composantes, le Hezbollah, comme une organisation terroriste. Le Hezbollah ne s’est pas surpris du discours d’Obama qui répète les déclarations américaines »a-t-il encore ajouté.
Le Hezbollah a conclu en affirmant que : « les prises de positions d’Obama confirment qu'il est vain de compter sur des négociations et prouve le bien-fondé du choix de la résistance qui est le seul moyen de garantir la restitution des droits des peuples et de préserver la liberté et l’indépendance ».
Le président américain a appelé jeudi la « communauté internationale » à déclarer Hezbollah une organisation « terroriste », dans un discours au « peuple d'Israël », à Jérusalem occupée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire