dimanche 24 mars 2013

Fatwa d’un Grand Ayatollah chiite : "le sang des sunnites est sacré"

Source : http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=103089&cid=76&fromval=1

La plus haute référence religieuse chiite en Irak, l’ayatollah Sayyed Ali Sistani a rendu une fatwa dans laquelle il a déclaré le caractère sacré du sang irakien surtout le sang sunnite, appelant les chiites à protéger les sunnites des dangers qui les guettent en Irak.
Selon la chaîne satellitaire iranienne arabophone alAlam, « cette fatwa a été exprimée lors d'une rencontre avec une délégation de dignitaires religieux sunnites venant des gouvernorats du sud et de la région du Kurdistan, représentant le groupe sunnite à la première conférence nationale des érudits religieux chiites et sunnites qui se tiendra à Najaf».
Citant le site internet al Buratha , le chef du comité des dignitaires religieux du sud de l'Irak, cheikh Khaled Al Mulla a déclaré aux journalistes après sa rencontre avec l’ayatollah Sayyed Sistani que ce dernier « a appelé les chiites à protéger leurs frères sunnites et à repousser les dangers qui les guettent, sachant que les dignitaires de cette nation ont mis en garde des ennemis qui cherchent à semer la discorde parmi les gens de ce bon pays ».
Cheikh Khaled alMulla a souligné que « la fatwa de Ali al-Sistani aura un impact positif sur la rue irakienne ».
AlMulla a ajouté: « Son excellence a appelé les frères chiites à protéger leurs frères sunnites et à repousser tout danger qui les menacent ».
Il a rapporté que l’ayatollah sayyed Sistani a déclaré que « Je suis un serviteur des Irakiens, et il n'y a pas de différence entre sunnite ou chiite ou kurde ou chrétien ».
Et de poursuivre : « Son excellence a exprimé son contentement pour le retour de l'Irak à sa santé et à son unité loin du banditisme d’alQaïda. Il a beaucoup insisté à ce que les chiites protègent leurs frères sunnites et vice versa et il a affirmé qu’il attendait plus que de l'unité entre eux, mettant en garde les dignitaires religieux de la nation des ennemis qui cherchent à semer la discorde entre les gens de ce pays ».
Mulla a conclu: « il y a un message que nous aimerions adresser à tous les dignitaires religieux du monde islamique à savoir il faut qu'ils condamnent tous les actes de violence commis contre les Irakiens et ailleurs, qu’ils regardent ce qui se passe dans la réalité irakienne, ils doivent prendre l'initiative de condamner de manière claire et explicite ce que font les gangs d'Al-Qaïda en Irak ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire