mardi 5 février 2013

Un trésor d’information pour la Syrie : l’officier dissident Riad Ahmad arrêté!

Source:


Un trésor d’information pour la Syrie : l’officier dissident Riad Ahmad arrêté!

Un trésor d’information pour la Syrie : l’officier dissident Riad Ahmad arrêté!
IRIB-Riad Ahmad, le plus ancien officier de l'armée syrienne à avoir fait défection est disparu de la ville turque d'Antioche, à l'instar de nombreux officiers dissidents de l'armée arabe syrienne.


L’officier Riad Ahmad est proche du religieux salafiste Adnan al-Arour. Il est l'un des premiers militaires syriens qui ont fait défection, et qui se sont enfuis en Turquie après la bataille de Banias en 2011. Ainsi, il a gagné la confiance des pays régionaux qui soutiennent les groupes armés en Syrie, et surtout la Turquie. Il est placé sur la liste des personnes recherchées par les autorités syriennes. L’arrestation de Riad Ahmad est un exploit pour les services de renseignements syriens, parce qu’il représente un trésor d’information qui seront utiles pour les autorités actuellement.

Selon des sources informées, Riad Ahmad est arrivé en Antioche en provenance d’Ankara pour accomplir une mission qui lui a été désignée par les groupes armés en Syrie, conformément aux ordres d'une salle d'opération basée en Turquie. Il avait un rendez-vous avec des commerçants et des trafiquants d'armes, dans un cimetière proche d'un village kurde sur les frontières avec la Syrie, ont affirmé les sources. Parti en taxi mardi le 29 janvier, il n’a jamais été vu depuis.

Des sources de l'opposition kurde syrienne active sur les frontières affirment que Riad Ahmad a été arrêté par les services de renseignements aériens syriens, après avoir été livré par des  milices turcs pro-régime. Ces Turcs arabes, prénommés les « Bacharins », sont des personnes qui soutiennent le régime syrien, et qui ont déjà aidé les autorités à maintes reprises à introduire des opposants syriens de la Turquie en Syrie. Le militaire dissident Ahmad a été leurré dans une région frontalière entre la Turquie et la Syrie.


Source: Alahednews, traduit par moqawama

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire