lundi 11 février 2013

Les sionistes sont des renégats qui rejettent le Judaïsme authentique

Source:http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=96221&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1
Les sionistes sont des renégats qui rejettent le Judaïsme authentique
Mme Hadassah BorremannDans un entretien avec Mme Hadassah Borreman, membre de l’association juive antisioniste en Belgique, cette juive pratiquante accuse les sionistes d'être ceux qui violent le plus le judaïsme, et nuisent le plus au peuple juif.  


1- Le Judaïsme est considéré comme une religion monothéiste. Comment voit-il l’Unicité de Dieu ?

L’Unicité de Dieu est un point capital dans le Judaïsme. A la fin de la prière du matin, nous récitons les treize principes de Foi de Maimonide (1138-1204). Le 1er principe dit : Je crois d’une foi parfaite que le Créateur, que Son Nom soit béni, est le Créateur et Maître de toutes les créatures, et que Lui seul fit, fait, fera toutes choses.
Et le 2ème principe dit : Je crois d’une foi entière que le Créateur, que Son Nom soit béni, est Un et Unique ; Il est Un dans une Unité comme il n’y en a nulle autre ; et Lui seul fut, est, sera notre Dieu.

Dans la Thora, Dieu se présente Lui-même en tant que Seul Dieu. Il nous est défendu d’adorer autre que Lui, ni des représentations (qui sont interdites) qu’elles soient sous forme d’image ou de sculptures en bois ou fer ou autres matières, ni d’autres idoles humaines ou astrales etc. … car Dieu est un Dieu Jaloux.
Le monothéisme a commencé avec notre ancêtre Abraham. Alors qu’il n’était âgé que de trois ans, il reconnut Dieu comme son Créateur, comme Dieu Unique et détruisit les idoles de son père Terach. Abraham est le prototype et le père de tous les Croyants.
A l’âge de 75 ans, avec sa femme et Lot, il quitta son pays, sa famille, la maison de son père et arriva au pays de Canaan. C’est alors que Dieu le bénit, fit de lui une grande nation et fit de lui une bénédiction pour toutes les familles de la terre, bénédiction pour tous ceux qui le béniront. Bereischiss (Genèse) 12 : 1-9.

Il y a des abus de la part de certains qui s’estiment être des Kabbalistes
2- Nous avons entendu parler de la présence de courants spirituels au sein du Judaïsme avec des livres spécifiques comme le Zohar ou la Kabbale. Est-ce une bonne façon d’adorer Dieu?
La KabbalahIl y a effectivement des courants spirituels qui se servent de livres tels que le Saint Zohar, mais je voudrais tout de suite mettre en garde le public, le lecteur non initié, que la Mystique juive authentique n’est pas pour le commun des mortels, même juifs.
Il y a des abus de la part de certains qui s’estiment eux-mêmes être des Mequbalim (Kabbalistes), et ceux qui le sont vraiment sont cachés.

Pour être au niveau d’étudier et d’appliquer le Zohar et d’autres ouvrages analogues, il faut être Juif, pieux, saint, avoir un acquis de minimum cinquante années d’étude intense de Thora, et encore d’autres qualités.
Ce que Dieu demande des Juifs est d’étudier la Thora écrite et orale et de pratiquer la Halokhoh (Code de Lois juif), de nous comporter tel que nos Sages nous l’ont enseigné, avec droiture, vérité, amour avec toute créature.

Ce que Dieu demande de nous tous, c’est de marcher humblement avec Lui et de pratiquer la Justice, cela est notre adoration pour Lui.


Les sionistes qui n’ont de Juif que l’origine, ont transgressé un des 13 principes de la Foi
3- Vous croyez au Messie (Moshiach). Comment vous préparez-vous à sa venue ? Avez-vous un plan pour cela? L’Etat sioniste a-t-il un rôle à jouer en cela ?
Le Juif fidèle à la Thora attend le Messie chaque jour ; trois fois par jour nous prions pour sa venue. Le Peuple Juif, depuis la destruction du Baiss haMiqdosh (le deuxième Temple), vit en Exil par décret Divin.
Chassé de sa terre, la Terre Sainte, aujourd’hui la Palestine occupée, pour ses péchés commis, le peuple juif vit dispersé aux quatre coins du monde. Une des conditions pour que Dieu nous l’y ramène est que nous fassions Teshuveh (nous nous repentions) pour nos fautes commises. Ce n’est que lorsque viendra le Messie, annoncé par le Prophète Eli, que Dieu Lui-même nous ramènera sur Sa Terre. Tout plan humain est voué à l’échec. Le douzième des treize Ani Ma’amin (Principes de Foi) dit ceci : Je crois d’une foi entière à la venue du Messie, et même s’il tarde, j’attendrai chaque jour sa venue. Nos Sages disent que celui qui rejette un seul de ces treize Principes, est retranché du Peuple Juif !

Nous voyons que les sionistes, qui n’ont de Juif que l’origine, n’ont rien à faire avec le Judaïsme, la Thora et les authentiques Maitres du Judaïsme puisqu’ils ont, entre autres, transgressé ce Principe en n’attendant pas Moshiach pour s’établir en Terre Sainte.
Nous vivons la pire épreuve avec le sionisme et son entité illégale en Terre Sainte, car c’est de l’hérésie, c’est un attentat contre notre identité juive ; cette idéologie satanique qui a fait perdre beaucoup d’âmes Juives, en leur faisant renier la Foi juive pour une politique nationaliste.
Le sionisme est aussi une Nakba pour le peuple palestinien majoritairement musulman qui a subi et subit encore de nos jours la barbarie du régime sioniste expansionniste et son armée criminelle. L’existence de l’entité sioniste en Palestine est un blasphème, la source de conflit en Palestine et aussi dans le monde.
Le sionisme avec son entité et ses lobbys dans le monde (AIPAC, Mossad, CRIF…) retarde et empêche la venue du Messie !
Il est impératif que nous prenions conscience que cette entité sioniste doit être démantelée ainsi que les groupuscules qui gravitent autour, et aussi.. que l’idéologie même du sionisme doit être dénoncée et éradiquée de notre terre.
Nous faisons confiance à notre Grand Dieu et à nos Prophètes qui ont annoncé que lorsque le Messie viendra, la Terre Sainte, actuellement souillée par les sionistes qui y ont apporté les impuretés occidentales, aura auparavant été débarrassée de toute idolâtrie, des reshoyim (méchants), des sionistes et de tout ce qui leur aura appartenu, maisons, édifices… rien, absolument rien, ne restera, même pas leur souvenir.

Musulmans et Juifs doivent combattre le sionisme, l’injustice, les mauvaises mœurs dont l’Occident s’en fait un sujet de fierté
4-A votre avis, y a-t-il des points communs entre la spiritualité juive et celle islamique ? Si oui, lesquels ?
Entendons-nous sur le mot spiritualité, car cela voudrait dire immatérialité, mais si nous précisons juive ou islamique, nous pensons à nos vies spirituelles respectives basées sur la Loi de la Thora pour les Juifs et le Coran pour les Musulmans.
Notre pratique juive est tellement intense. Elle occupe chaque moment et évènement de la journée qu’il ne reste pas beaucoup de temps pour étudier les autres convictions, mais c’est très intéressant. Je me permets de faire remarquer que les Musulmans nous appellent le Peuple du Livre, mais ils ne connaissent pas ce Livre, ne savent pas grand-chose sur la vie Juive authentique, confondent Juifs et sionistes, et reprennent dans leurs sites musulmans les mensonges des anti-Juifs sur le Talmud.
S’intéresser aux autres permet de mieux nous comprendre et de nous respecter sans faire des assemblages impossibles, tel que l’ œcuménisme qui nous est interdit.
Certainement qu’il y a des points communs entre la spiritualité juive et la spiritualité islamique ! Pour avoir lu sur l’Islam, discuté, côtoyé des Musulmans, je peux dire qu’il y a beaucoup de parallélismes dans nos Fois respectives, qui elles-mêmes sont composées de mouvements divers et complémentaires qui ont chacun leurs propres traditions.
Une chose est sûre, c’est que nous allons dans la même direction qui est la Proximité du Tout-Puissant. Juifs et Musulmans, nous nous rejoignons au niveau des principes dans différents domaines de la vie, bien que l’application pratique diffère. Par exemple :
La foi dans l’Unicité de Dieu, la prière, les jeûnes, manger Casher-Hallal, la pureté/ purification, la décence dans l’habillement et les relations, la séparation hommes-femmes..

Il nous faut accepter et oser le dire que tant que Moshiach pour les Juifs, ou le Mahdi pour les Musulmans, n’est pas venu, nous devons accepter de vivre ensemble intelligemment, dans le respect, avec nos différences. Il nous faut combattre les ennemis communs : le sionisme, l’injustice, les mauvaises mœurs dont l’Occident s’en fait un sujet de fierté et qui amène le chaos dans la société. Quand le Messie sera venu, il dévoilera toute chose aux yeux de tous, tous verront la vérité sur tout.
Depuis la création d'Israël, de nombreuses transgressions de la Thora sont commises en Terre Sainte
5- Nous avons vu à la télévision des actes préjudiciables faits aux femmes par des Juifs ‘orthodoxes’. Quel est-votre avis ?
Concernant les actes préjudiciables faits aux femmes par des Juifs orthodoxes, le problème est complexe : ni ces ultra-orthodoxes, ni ces moins religieux ou incroyants n’ont raison.
Tout d’abord, il faut voir le contexte ; cela se passe à Beth-Shemesh, Jérusalem/al-Quds, des lieux en Terre Sainte. La Terre Sainte exige que nous nous y comportions avec sainteté car c’est la Terre, l’Habitation de Dieu.
Depuis la destruction du Temple, il vivait toujours un petit groupe de Juifs fidèle à la Thora, et en harmonie avec les Musulmans. Avec le sionisme et l’établissement de leur entité en Terre Sainte, les problèmes ont commencé. Ces sionistes, ces renégats ayant rejeté le Judaïsme authentique, sont un mouvement politique qui combat le Judaïsme, la Foi en générale dont l’Islam. Ils n’ont d’intérêt que pour la force guerrière et s’imposer dans la région, pour commencer. Ils ont malheureusement à leur disposition des ‘rabbins’ qui se sont laissés acheter pour des honneurs, de l’argent et du pouvoir, et à cause de cela des centaines de milliers de Juifs sont tombés dans le sionisme et se sont installés dans l’entité sioniste. Ce qui rend d’ailleurs difficile la distinction entre Juifs et sionistes.
Des rabbins israéliens qui s'opposent à la vente ou à la location de maison au non-juifsUn conseil pour reconnaître le Juif du sioniste : il faut connaître sa pensée sur l’entité sioniste, s’il la soutient d’une manière ou non. C’est à dessein que les sionistes ont appelé leur entité « Israël » en allusion à Yisroel, autre nom de Ya’qov, pour mieux tromper les nations, mais aussi les simples Juifs. Dans la Thora, le mot Yisroel se rapporte toujours au Peuple Juif, jamais à l’« Etat d’Israël ».
Il ne se passe pas de jour sans que de nombreuses transgressions de la Thora soient commises en Terre Sainte, transgressions envers Dieu et envers les habitants palestiniens. Résultat : la Présence divine s’en est allée tout à fait, les quelques Juifs authentiques sont gênés dans la pratique des commandements de la Thora. De là les attaques contre les Juifs ultraorthodoxes qui désirent pratiquer la pudeur prescrite par la Thora.
Des rabbins américains qui dénoncent la politique usurpatrice de l'entité sioniste en Décembre 2009Nos Sages, nos Rabbins authentiques, de mémoire bénie, ont averti du danger du sionisme et nous ont dit de fuir la domination sioniste et d’accepter le joug de l’Exil.
Comme je l’ai déjà dit dans la réponse à votre deuxième question, les Juifs sont en Exil par Décret divin. Etre en Exil veut dire que vous n’êtes pas chez vous avec le confort, mais en errance.

Dieu dans la Thora nous a conjurés par trois doubles serments dont l’un est de ne pas être en masse en Terre Sainte pendant l’Exil et surtout de ne pas y avoir de domination juive, et encore moins de domination sioniste. Je suis désolée pour mes frères et sœurs juifs qui s’estiment être en droit de vivre en Terre Sainte, la Palestine. J’espère qu’ils vont comprendre et partir avant que cela ne soit trop tard, le jour où Dieu déversera subitement Sa Colère.
C'est grâce à des femmes que le peuple juif fut sauvé
6- Comment le Judaïsme voit la femme ?
Des rabbins anti sionistes brûlant le drapeau d'IsraëlLa femme a une position privilégiée dans le Judaïsme. Nos Sages de la Thora demandent de toujours honorer la femme car elle est la bénédiction et l’équilibre dans la maison.
La femme n’est pas inférieure à l’homme ; elle est complémentaire.
Chacun doit remplir son rôle propre suivant les capacités de travail, affectives, que Dieu donne à l’un et à l’autre. S’il n’est pas respecté, il n’y a plus d’harmonie dans le couple et la société.

La femme a un rôle primordial dans la transmission de la Tradition pour les générations qui suivent. C’est la maman qui, avec son amour, ses dons particuliers, enseigne à ses enfants dès le berceau, les met sur les bons rails pour la vie. Comme convenu parfois déjà au moment du Shiddoukh (fiançailles), elle aura des activités à l’extérieur, si elle le veut, ou si la situation pécuniaire l’exige.
Le Peuple Juif a connu des moments difficiles dans son histoire, et c’est grâce à des femmes à forte personnalité, des héroïnes telles qu’Esther, Sara, Rachel, Myriam, Déborah, Judith, Sara, Yaël, et d’autres qu’il fut sauvé.

http://www.bloggen.be/yechouroun/
http://www.bloggen.be/JESJOEROEN

Source: Lumières spirituelles ( Son lien se trouve sur notre première page) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire