lundi 25 février 2013

Les armes chimiques syriennes dans les mains de Londres et Washington!

Source : http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=98409



Les commandants militaires britanniques et américains ont dressé des plans pour mettre la main ou détruire  l’arsenal d’armes chimiques syriennes  en cas de dégradation plus aigue de la situation dans le pays.
Selon le journal Sunday telegraph ce dimanche, ces commandants redoutent que de telles armes, contrôlées par les forces loyales au président Bachar elAssad ne tombent dans les mains des terroristes lorsque « le régime s’effondrera complètement ».
« Ceux-ci ont également discuté des mesures urgentes à prendre pour empêcher que des armes chimiques, ou biologiques ou nucléaires ne soient placées sous le contrôle des terroristes en Syrie », a souligné le même journal.
Et de rapporter de mêmes sources leurs craintes que des armes de destruction massive ne tombent dans les mains de groupes terroristes au Pakistan ou en Corée du Nord en cas d’effondrement des deux régimes, faisant aussi part de mêmes craintes pour les gouvernements occidentaux au sujet de l’Iran.
D’après le Sunday Telegraph, les services de renseignements britanniques pensent que la Syrie a rassemblé un important arsenal d’armes de destruction massives dont les gaz toxiques (gaz moutarde ou encore le gaz sarin) dans des lieux sûrs.
« Des groupes islamistes extrémistes combattent les forces gouvernementales en Syrie et sont désormais proches de certains dépôts d’armes de destruction massive. La seule option disponible pour empêcher l’acquisition de ces groupes de ce type d’armes est de mener une série de raids aériens », rapporte encore le Synday Telegraph.
« Le recours aux forces spéciales entrainées à la guerre chimique afin de sécuriser les sites d’armes de destruction massive en Syrie pourra être également discuté ».
Ce même journal a révélé que l’unité de traitement des armes chimiques, biologiques et radioactives de l’armée de l’air royale britannique a reçu l’ordre de travailler de concert avec les forces spéciales britanniques pour sécuriser prochainement les sites d’armes de destruction massive.
Selon elle, un comité baptisé le groupe d’action stratégique basé aux Etats-Unis et formé de soldats de l’armée américaine, de l’infanterie américaine, d’officiers britanniques, australiens, et de responsables gouvernementaux a entamé la semaine dernière des entrainements pour sécuriser les dépôts d’armes de destruction massive au Moyen Orient et au Pacifique en cas d’urgence.
« Des armes de la défense aérienne capables d’abattre des avions ont disparu suite à la chute du régime de Kadhafi, et nous savons que la Syrie possède un arsenal d’armes chimiques important. Nous avons besoin de garantir que de telles armes ne tombent dans les mains des terroristes », ajoute le Sunday Telegraph de même source.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire