samedi 5 janvier 2013

Maariv: Echec israélien d’inscrire le Hezbollah sur la liste terroriste de l’UE

Source: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=90816&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Maariv: Echec israélien d’inscrire le Hezbollah sur la liste terroriste de l’UE
Liban/HezbollahLes efforts déployés récemment par les Israéliens en vue de pousser les pays européens à placer le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes ont échoué.
Cet échec s’explique par la position de la France qui s’oppose à une telle initiative.
L’objection française est venue s’ajouter à la décision prise par le gouvernement bulgare de reporter la publication des résultats relatifs à l’explosion qui avait visé un bus de touristes israéliens à Burgas, en Bulgarie, au mois de juillet dernier.
Le report a été motivé par le fait que l’enquête n’est pas parvenue à des preuves pouvant incriminer le Hezbollah dans cette opération.
Des sources bien informées soulignent qu’ « Israël » a déployé des efforts particuliers ces dernières semaines afin d’inciter les Européens à se dépêcher de placer le Hezbollah sur la liste noire, tablant ainsi sur la dégradation de la situation en Syrie et dans le but d’affaiblir le Hezbollah au Liban.
Alors que les États-Unis, le Canada et la Grande-Bretagne soutiennent la requête israélienne, la France, elle, s’y oppose fermement. A défaut d’unanimité, l’Union européenne n’est pas parvenue à une décision en ce sens.
Paris craint en effet «toute décision visant le Hezbollah, qui risque de déstabiliser un pays assez fragilisé au départ, et, surtout, de porter atteinte aux intérêts des acteurs modérés» sur la scène libanaise, ajoutent les mêmes sources.
La France va même plus loin en préconisant un dialogue avec le Hezbollah, «un mouvement politique important qui continue d’avoir une influence majeure au sein de plusieurs institutions de l’État».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire