dimanche 30 décembre 2012

Syrie : Le jeu malsain de l’administration française, complice de génocide, par Allain Jules

Source: http://french.irib.ir/analyses/articles/item/233724-syrie-le-jeu-malsain-de-l%E2%80%99administration-fran%C3%A7aise,-complice-de-g%C3%A9nocide,-par-allain-jules


Syrie : Le jeu malsain de l’administration française, complice de génocide, par Allain Jules

Syrie : Le jeu malsain de l’administration française, complice de génocide, par Allain Jules Syrie : Le jeu malsain de l’administration française, complice de génocide, par Allain Jules
IRIB- Alors que la diplomatie russe oeuvre pour une solution politique, en Syrie,
les Occidentaux, notamment, la France, ne souhaitant pas que Bachar al-Assad reste au pouvoir, tente de vider la Syrie de ses Chrétiens, dans un jeu morbide et criminel consistant à n’accorder de visas qu’à ces derniers. Battez-vous, tuez-vous, éliminez-vous entre Musulmans, semblent, donc, indiquer les autorités françaises, avec un cynisme abyssal.
Alors que les Occidentaux ne reconnaissent, aujourd’hui, qu’un seul camp, la Russie a accueilli, jeudi dernier, le 27 décembre, le vice-ministre des Affaires étrangères syrien, Fayçal Mokdad, et avait appelé, vendredi, le Président Bachar al-Assad à faire le «maximum», pour concrétiser ses intentions de dialoguer avec l’opposition. Or, tout le monde sait, que ces derniers, managés par la France, refusent tout dialogue.
Quand Les Russes invitent à Moscou le chef de la Coalition de l’opposition syrienne, Moaz El-Khatib, ce dernier rejette cette invitation :
«Nous voulons maintenant des excuses de Sergueï Lavrov, qui dit tout le temps que les peuples doivent choisir leur avenir, sans ingérence étrangère. La Russie s’ingère et fait comme si tous les massacres dont le peuple syrien a été victime n’étaient qu’une ballade de santé».
Une réponse, qui en dit long sur les intentions de ces gens, qui refusent la paix. «Bachar al-Assad doit partir», disent-ils, pour l’instant, mais après, ils diront quoi ? Voilà un chevalier de l’odyssée, prêt à tuer, pour diriger la Syrie. Leur seul et unique but est d’être calife à la place du calife. La Syrie unie et multiconfessionnelle est le dernier de leur souci.
A propos du jeu malsain de la France, comme l’indique Al-Manar, information que ne relaie pas la presse «mainstream»:
Les patriarches Agnatius IV et Zakka Ier ont découvert un plan ourdi par certaines ambassades occidentales, à Damas, en l’occurrence, celle de France, pour vider la Syrie de ses Chrétiens.
L’affaire a été découverte, par le patriarcat, le mois dernier. Ainsi, des ministères des affaires étrangères français, canadien, suédois, et allemand ont donné l’ordre à leurs représentations diplomatiques, dans la capitale syrienne, d’accorder à tout Syrien, de confession chrétienne, un visa, sans exiger des garanties ou l’assurance qu’il rentrera au pays, dès son expiration.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire