jeudi 5 janvier 2012

Un groupe terroriste vise un gazoduc près de d'Arrastan à Homs...Un élément des forces de l'ordre tombe martyr et 5 autres blessés

Source :www.sana.sy



 Gouvernorats / Un groupe terroriste a visé à 08:30 de ce matin, heure locale, par une charge explosive un gazoduc, de 24 pouces de diamètre, provenant des champs de la région centrale en passant près de la ville d'Arrastan.
Cet acte terroriste a fait sauter la ligne qui alimente les deux centrales électriques d'Az-Zara et de Zayzoun. "Cette dernière fonctionnait uniquement au gaz, et il n'y a pas d'autres lignes qui l'alimentent, le fait qui l'a mis hors-service", a déclaré une source au ministère du Pétrole, ajoutant que le gazoduc ciblé par les terroristes appartient à la Compagnie syrienne de gaz.
La source a indiqué que de ce fait le pompage du gaz dans la ligne a été interrompu aussitôt et que les mesures nécessaires de réparation seraient prises afin de la remettre en œuvre.
De son côté, une source au ministère de l'Electricité a fait noter que l'explosion du gazoduc qui a causé le dysfonctionnement de la centrale de Zayzoun a privé le réseau général de 400 mégawatts/heure.
"Par contre des efforts sont en cours afin de faire parvenir le gaz à la centrale d'Az-Zara via des lignes alternatives ou de la faire fonctionner avec du fioul", a poursuivi la source.
"L'explosion va faire prolonger d'une heure supplémentaire les heures de rationnement dans toutes les régions", a dit la source, précisant que quelques 800 mégawatts ont été perdus du fait des actes de sabotage et du ciblage des chemins de fer qui transportent le fioul et le gaz aux centrales électriques en Syrie.
A noter que cette explosion est la 4e perpétrée par des terroristes contre des gazoducs, ce qui a occasionné la perte de grandes quantités de gaz.
Un groupe terroriste armé cible par une charge explosive un pont liant la ville d'al-Rastan et l'autoroute
Un groupe terroriste armé a fait exploser aujourd'hui le pont liant la ville d'al-Rastan dans la banlieue de Homs et l'autoroute, ce qui avait grièvement endommagé le pont.
Le correspondant de SANA a fait savoir que l'explosion n'avait pas fait aucune victime mais causé des pertes matérielles estimées à 20 millions L.S. Le correspondant de SANA a indiqué qu'un groupe de la mission des observateurs de la Ligue arabe avait pris connaissance des traces de cette explosion terroriste.
Un chauffeur au département partisan dans la banlieue de Hama est tombé martyr par balles des groupes terroristes
sur un autre plan, M. Ahmad al-Harmouch, chauffeur au département du Parti Baas Arabe Socialiste dans la ville de Soran à Hama est tombé martyr par balles des groupes terroristes armés à son arrivée à la ville à bord de la voiture du département.
Cité par le correspondant de SANA, une source officielle à Hama a indiqué que le groupe terroriste avait tiré sur la voiture lors de son passage sur l'autoroute, soulignant qu'il a été transporté à l'hôpital d'al-Jouas et succombé à sa blessure.
Le groupe terroriste avait volé la voiture et l'avait conduite vers une destination inconnue.
Un élément des forces de l'ordre martyr et 5 autres blessés par l'explosion d'une charge explosive dans la banlieue de Daraa
Le sergent-chef Majed Hicham Wannous des forces de l'ordre est tombé martyr alors que cinq autres ont été blessés par l'explosion d'une charge explosive et les tirs d'un groupe terroriste armé près du pont de Mhajeh sur l'autoroute de Daraa.
Une source responsable au gouvernorat a indiqué au correspondant de SANA que l'explosion avait ciblé une patrouille des forces de l'ordre simultanément avec des tirs de feu d'un groupe terroriste armé.
Dans des déclarations à l'agence SANA, nombre de blessés ont fait noter que le groupe armé composé de cinq membres possédait des fusils automatiques.
Un groupe terroriste armé enlève un dentiste de la ville de Maarat al-Nomane dans la banlieue d'Idleb
Par ailleurs, un groupe terroriste armé a kidnappé aujourd'hui le dentiste Adnane Chahada dans la localité de Maarat el-Nomane, dans la campagne d'Idleb.
Une source responsable au gouvernorat a indiqué au correspondant de SANA que trois personnes armées à bord d'une voiture et deux motocycles avaient enlevé Dr Chahada qui travaille au centre de la santé scolaire dans la ville, de sa maison près du centre culturel à Maarat al-Nomane.
La source a fait noter que le groupe avait conduit Dr Chahada vers une destination inconnue. 
Libération d'une citoyenne après une semaine de son enlèvement à Homs
par ailleurs, les services compétents à Homs ont libéré aujourd'hui la citoyenne Samira Ibrahim après environ une semaine de son enlèvement du restaurant de Kreich dans le quartier d'al-Deblane dans la ville.
La citoyenne est l'une des habitants de la banlieue d'al-Walid à Homs et travaille dans la société privée de Ferzat pour le développement.
Le réseau syrien des droits de l'homme condamne les actes de sabotage visant le 
                                            gazoduc et le pont à Al-Rastan
 Le réseau syrien des droits de l'homme a condamné les deux actes de sabotage commis par des groupes terroristes armés qui avaient visé le gazoduc venant des champs de la région centrale vers la ville d'Al-Rastan et le pont liant la ville à la rue publique.
   Dans un communiqué dont une copie est reçue par l'Agence Sana, le réseau a considéré ces deux actes comme une infraction des droits des citoyens syriens et une violation de la légalité internationale, affirmant que de tels actes sont condamnés par toutes les lois internationales.
   Le réseau s'est étonné du mutisme des organisations des droits de l'homme devant ces actes ce qui entre dans le cadre de l'incitation à la violence et concrétise la politique de deux critères.
A. Chatta & A.A. / L.A. & Gh.H. /R.B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire