mercredi 21 décembre 2011

Le terroriste Assayes reconnaît avoir participé à des actes de tuerie, de vol et d'enlèvement

Source : www.sana.sy


Damas / Le terroriste Khaled Assayes a reconnu avoir participé avec d'autres terroristes à des actes de violence, dont des agressions contres des citoyens, des vols de voitures et le kidnapping de deux filles.
Dans des aveux diffusés aujourd'hui par la télévision syrienne, Assayes a indiqué qu'il avait purgé une peine de prison pour avoir tué le citoyen Alaa al-Herestani et qu'il avait été condamné par contumace à /4/ ans de prison pour une tentative de tuerie.
Assayes a dit qu'il participait, avec d'autres, à des manifestations dans plusieurs régions. Ils tiraient sur les passants dans les rues et obligeaient les commerçants de leur payer des sommes d'argent sous la menace d'armes.
Il a reconnu qu'à la demande d'un certain appelé al-Fakhani, ils se sont rendus à Hazzé dans la banlieue de Damas et ont tiré sur les gens dans la rue en contre partie de /25/ mille L.S.
Assayes et son groupe armé avaient également obligé les propriétaires des boîtes de nuit dans la région al-Ghouta, de leur payer des sommes d'argent sous prétexte qu'ils les protègent contre les manifestants.

Il a dit avoir rejoint les groupes armés par le biais d'Abou Ali Khallouf dont il a fait la connaissance dans la prison et c'est lui qui lui a montré les endroits où étaient retranchés ces groupes armés notamment dans la région de Qalamoun.
Assayes a avoué avoir menacé un barbier dans la région de Jaramana (banlieue de Damas) de lui fermer son salon de coiffure s'il ne lui paye pas une somme de /25/ mille L.S.
Il a reconnu que les membres de son groupe avaient volé des taxis et enlevé deux filles à Qedssayya, précisant que dans cette opération un citoyen qui avait essayé de sauver les deux filles, a été blessé par les tirs des ravisseurs. "Nous avons aussi menacé des citoyens de les tuer s'il manifestent leur loyauté au gouvernement", a ajouté Assayes. 
K.W.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire