mercredi 7 décembre 2011

Citoyens et observateurs turcs condamnent l'accueil par le gouvernement d'Erdogan de terroristes essayant de s'infiltrer vers la Syrie



Ankara  /  Des citoyens et observateurs turcs ont condamné l'implication du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan dans le ciblage de la Syrie via des terroristes qui tentaient de s'infiltrer de la Turquie aux territoires syriens, et ce, après l'avortement par les forces syriennes de cette tentative, affirmant que la clause 90 de la constitution turque stipule la punition de toute personne visant à renverser un régime par la force.
Des observateurs turcs ont trouvé en la politique du gouvernement de la justice et du développement une tentative de diviser la région conformément à des agendas américains.
Interviewé par la télévision syrienne, M. Mustafa Yilmaz, conseiller au parti turc /Saadet/, a fait savoir que la Turquie commet une erreur grave en accueillant des personnes armées visant la Syrie.
Il s'est étonné de la politique des pays occidentaux à l'égard de la crise en Syrie et de leur désir de s'ingérer dans ses affaires intérieures.
De même, l'un des citoyens turcs a indiqué que les événements auxquels assistent les peuples du Moyen-Orient sont un jeu américano- européen par excellence.
A. Chatta / R. Bittar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire